Le flux des meilleurs récits de voyageurs
Partager 0

Quel casque audio en voyage !

A vrai dire, je n’étais pas une grande utilisatrice de casque audio en voyage auparavant et je me contentais d’écouteurs basiques et bon marché. Mais c’était jusqu’à ce que Bose me propose de tester le QuietComfort 35, lors de mon voyage au Japon. Au début, j’étais, je dois l’avouer, un peu sceptique, à l’idée de m’encombrer avec un tel casque en voyage. J’ai abandonné l’idée de voyager léger depuis longtemps, mais tout de même, est-ce que ça valait le coup de trimballer un appareil de plus dans mes affaires? Et bien c’est simple! Après cette expérience, je n’envisage même plus de voyager sans, surtout si je pars en avion. J’ai été complètement bluffée par le QuietComfort 35 et notamment sa fonction de réduction de bruit. Ce n’est pas juste un casque audio, c’est un casque anti-bruit, et ça en voyage, c’est extraordinaire! Voilà le récit de mon expérience…

Un casque audio sans fil et réducteur de bruit

Le QuietComfort 35 de Bose avec son étui et ses accessoires

Petite présentation du matériel tout d’abord. Le QuietComfort 35, c’est un casque Bose, spécialiste renommé des produits audio. Comme ses prédécesseurs de la série QuietComfort, il propose un son d’excellente qualité allié à une technologie de réduction de bruit très performante, qui mesure et analyse en permanence le bruit ambiant pour l’annuler en émettant un signal opposé.

Sa principale nouveauté c’est qu’il fonctionne sans fil grâce à la fonctionnalité Bluetooth. On peut enregistrer jusqu’à huit appareils dans la liste de jumelage, donc c’est possible de raccorder son smartphone, son ordinateur portable, sa tablette….

L’avion est un environnement très bruyant, ce qui est source de pas mal de stress et de fatigue. En plus, si on veut écouter de la musique, il faut monter le volume à un niveau élevé pour couvrir le bruit ambiant des moteurs, ce qui est mauvais pour les oreilles. J’en avais conscience auparavant, mais encore plus maintenant que j’ai expérimenté « l’avion en silence ». La première fois que j’ai fait le test, sur un vol long courrier Paris-Tokyo, j’ai été bluffée. C’est simple, j’ai mis mon casque en marche avant le décollage pour écouter de la musique et je ne l’ai retiré qu’une heure après: j’ai été à vrai dire complètement abasourdie par le niveau sonore du bruit des moteurs! C’en était même pénible de devoir supporter tout ce bruit et j’ai vite remis mon casque audio. On peut bien sûr l’utiliser sans écouter de musique, juste pour la fonction anti-bruit. Je l’ai gardé sur les oreilles pendant toute la durée des douze heures de vol. On a vraiment l’impression d’être dans une bulle. Moi qui en plus ai peur en avion et qui suis toujours inquiète au moindre changement de régime du moteur ou bruit suspect, ça m’a permis d’être beaucoup plus détendue car on n’entend plus rien. Je n’ai pas eu le cas de figure, mais ça vaut aussi pour les bébés qui pleurent, les enfants qui crient ou les voisins bruyants… Bref, je ne me vois plus voyager en avion sans le QuietComfort… L’essayer, c’est l’adopter ???? C’est possible aussi de le raccorder au système de télé de l’avion et c’est très agréable de pouvoir regarder un film avec un super son, ce qui n’est pas le cas d’habitude en avion.

Ces observations sont aussi valables pour les voyages en car ou en train. J’ai également bien profité de ce casque audio à bord du Shinkansen au Japon. C’est très relaxant de se retrouver dans une bulle de silence et on peut se reposer ou bien profiter encore mieux du paysage. Il faut juste faire attention à ne pas louper son arrêt si on descend avant le terminus, car du coup, on n’entend plus les annonces du train.

C’est un casque audio aussi très utile quand on est travailleur nomade comme moi et qu’on a besoin de se concentrer dans un environnement bruyant. Je l’ai plusieurs fois utilisé pour travailler dans des cafés wifi à Tokyo ou dans ma chambre d’hôtel capsule pour ne pas déranger les voisins en regardant des vidéos sur internet.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Aviation Photography (@peroaviation) on